Cerealmontre ce garçon plein de bourre

Hier, j’ai été réveillée par cerealmonstre qui comme à son habitude plein de vie, rentre dans ta chambre avec sa légendaire discrétion [tapant des pieds, tatonnant sur l’interrupteur et hop! te met en pleine gueule l’intégralité des spots] te dit à 7hoo du mat’ alors que nous sommes en vacances:

Bijour moman chai l’heure de se lever.

Saute sur ton lit, puis s’approche de toi avec son p’tit index et t’ouvre [te crève plutôt ouais] ses pauvres yeux que tu essaies de protéger de ce faux plafond qui à définitivement trop de spots.

Me voilà donc à déambuler, dans le couloir, les escaliers à 7h05 un lundi matin, dernier lundi matin avant la reprise.

Préparer le p’tit dej et essayer de lire certains articles de blog.

J’aime bien être tranquille, j’aime pas parler le matin, j’aime simplement penser, laisser mes rêves s’exprimer.

Plutôt difficile, avec cerealmonstre de bon matin, il a vu un oiseau dans le jardin. Le temps d’aller faire un tout tout p’tit pipi et j’entends la baie vitrée s’ouvrir et le son de son vélo rouge. Me voilà donc à 7h30 du matin à criser sur la terrasse en pyjama les cheveux decoiffés à dire à trois je me fâche [il se marre]. 

Bon j’me suis réellement fachée car à 7h30 faut pas trop me chercher.[Pas avant 11h00]

Nous voilà donc à commencer notre début de matinée, avec un moment au coin afin de remettre un minimun d’ordre dans cette maison.

Le calme revenu, une idée me traverse l’esprit le genre d’idée que seule une personne suicidaire en manque d’activité peut avoir en vacances.

Et si je trouvais la motivation au fonds de moi afin de réaliser mes résolutions de bonne année, ranger les placards. [Trop une guedin la meuf].

On n’a pas trouvé, moi et moi même la motivation pour se bouger le train. Mais j’ai [re]pousser mes limites, chopper mes sacs poubelles, des cartons et opération on range les placards.

J’ai commencé par le bas mais faite bien dit cerealmonstre a décidé de migré à l’étage dans la salle de jeux donc je suis montée faire la salle bain.

Entre deux crèmes, j’ai entendu un premier boum, mon lapin tout ce que tu sors, tu devras le ranger mon lapin.

Ui moman, yeh you moi, ti sais, yeh you.

Un deuxième boom, j’ai mis ma tête.

Et j’ai donc constaté qu’il faudra aussi prévoir le rangement de la salle de jeux …

Ceci qui a contrarié mon rétro planning je devais finir ma semaine par cette dernière.

La joie des enfants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s