De la chance au mouchoir

En descendant te voir aujourd’hui, je souriais j’étais de bonne humeur, je souriais sans raison j’étais heureuse de ma vie.

Pas que tu sois à l’hôpital non maman. Mais j’étais heureuse que le decapeptyl ait marché.

J’étais heureuse de me lancer dans cette fiv.

Tu sais aujourd’hui j’étais convaincue, que rien ne pouvait m’arriver.

J’étais convaincue que je pouvais défier le monde. Tu sais aujourd’hui c’était ma journée.

Aujourd’hui je suis venue plutôt, aujourd’hui on m’a dit que j’étais convoquée vers le médecin.

J’ai gardé la face mais j’étais morte de trouille.

J’ai failli hurler plusieurs fois.

Aujourd’hui c’était pourtant ma journée, ma journée chance comme je dis.

Les nouvelles n’étaient pas bonnes.

J’ai encaissé… comme une grande j’ai acquiescé mais bordel que j’ai mal.

Ce soir ta famille, m’a appelé j’ai dit que je n’étais pas là.

En faite, j’ai pas eu la force de le dire à voix haute.

Tu sais, ce soir ma p’tite maman je t’ai embrassé trois fois. J’ai pleuré sur ton épaule.

Tu sais je t’ai demandé de te battre pour nous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s